Édito du numéro 8

Chaque année, nous publions deux numéros : l’un thématique, l’autre non. C’est le cas de ce huitième opus, qui regroupe des contributions aussi diverses que foisonnantes, toujours autour de l’intime et du politique.

En vrac : un texte écrit par les bénévoles du Planning familial, un entretien sur la fétichisation raciale sur les sites de rencontre gay, une réflexion sur le féminisme comme thérapie politique et une autre sur l’invisibilisation des serveuses. Mais aussi trois poèmes, l’un autour d’un tableau, l’autre de photographies et le dernier qui donne la voie à une infirmière plongée dans un asile. La description enfin d’un laboratoire d’exploration en mixité choisie.

Quelques mots également pour vous remercier de votre soutien moral et financier, qui nous est essentiel, dans la mesure où nous sommes bénévoles et où nous nous refusons à accueillir toute publicité. Pour rappel, vous avez désormais la possibilité de faire un don ponctuel ou bien mensuel.

Bonne lecture !

Édito du numéro 7 : Les corps « hors-normes »

Le 21 janvier 2020 avait lieu une journée d’étude organisée par Amélie Téhel et Sophie Barel : « Corps normal, corps idéal ? Enjeux sociopolitiques de la mise en visibilité des corps « hors-normes » ». Entre temps, un partenariat a été noué avec En Marges ! et ce numéro thématique a été conçu. Plusieurs contributions en sont issues, pour lesquelles les auteurs et les autrices ont fait un grand travail de vulgarisation. Il est question d’instabilité résistante, de désir culturel et de lookisme.

Nous avons ensuite lancé un appel à contributions et nous avons été surprises de la quantité de poèmes que nous avons reçus, preuve selon nous d’un besoin certain de prise de parole à cet endroit. Transidentité féminine, non binaire et masculine, fétichisation et grossophobie mêlées, handicap physique ou mental, rapport à soi, les sujets sont divers et passionnants.

Les textes théoriques ne sont pas en reste, avec une analyse d’un roman qui cause transidentité et vampirisme, un auto-entretien sur la surdité et la recherche et une étude de la visibilité des corps considérés comme monstrueux.

Enfin, des œuvres plurielles, mêlant texte et art visuel : corps charnel, modèle vivant et fétichisation du corps racisé.

Chaque année, nous publions deux numéros : celui-ci est thématique, le prochain – à la fin du printemps – ne le sera pas. Vous pouvez d’ores et déjà nous envoyer vos contributions autour de l’intime et du politique.

Quelques mots, enfin, pour vous remercier de votre soutien moral et financier, qui nous est essentiel, dans la mesure où nous sommes bénévoles et où nous nous refusons à accueillir toute publicité. Pour rappel, vous avez désormais la possibilité de faire un don ponctuel ou bien mensuel.

Bonne lecture !