Contribuer

Quel format ?
Votre contribution peut être une œuvre graphique, un texte théorique, de la fiction, un poème… Les possibilités sont très larges, tant qu’elles touchent à l’intime et au politique.
Concernant les œuvres graphiques, nous vous proposons d’ajouter un court texte ou des questions-réponses pour expliciter votre travail. Avec votre accord, elles peuvent aussi servir d’illustration à un texte de notre choix. 

Quelles contraintes ?
Les contributions ne doivent pas dépasser 10 000 signes.
Nous voulons que quelqu’un·e qui s’intéresse à ces sujets mais sans avoir l’habitude de lire des textes universitaires ne se sente pas perdu·e. Dans un souci d’accessibilité, nous vous demandons donc d’éviter le jargon et de définir les termes techniques que vous employez en notes de bas de page. Le but est d’être le plus pédagogique possible.
En plus de votre contribution, merci de nous envoyer une courte biographie à la troisième personne.
N’hésitez pas à parcourir les numéros pour vous faire une idée de notre ligne éditoriale !

Comment contribuer au fil de l’eau pour les numéros sans thèmes ?
Par des articles, des photographies, des nouvelles, des collages, des infographies, des peintures, des poèmes…
Pour savoir si votre contribution pourrait s’intégrer à la ligne éditoriale, n’hésitez pas à lire la page « Qui sommes-nous ? » ainsi que les précédentes contributions.

Écriture inclusive
Elle n’est pas obligatoire mais encouragée, selon ce format : « les étudiant·es et les lecteur·ices ».

La revue, intégralement bénévole, n’exige en aucun cas l’exclusivité vis-à-vis des contributions.

Les contributions sont à envoyer à lancel.juliette@gmail.com.
Pour toute question, vous pouvez aussi passer par la rubrique Contact.