Édito du numéro 9 : Futurs désirables

Une fois n’est pas coutume, cet édito n’en est pas vraiment un. En effet, c’est Yosra Ghliss, la coordinatrice de ce numéro, qui aura l’honneur et le privilège de vous présenter les articles. Je vous laisse donc découvrir sa belle introduction et la manière dont elle s’est emparée d’un thème qui me tenait à cœur.

Chaque année, nous publions deux numéros : celui-ci est thématique, le prochain – le dixième, déjà, à la fin du printemps – ne le sera pas. Vous pouvez d’ores et déjà nous envoyer vos contributions autour de l’intime et du politique. Toutes les consignes sont ici.

Quelques mots, enfin, pour vous remercier de votre soutien moral et financier qui nous est essentiel dans la mesure où nous sommes bénévoles et où nous nous refusons à accueillir toute publicité. Pour rappel, vous avez désormais la possibilité de faire un don ponctuel ou bien mensuel.

Bonne lecture !

Édito du numéro 6

Chaque année, nous publions deux numéros : l’un thématique – c’est le numéro 5, sur la santé mentale – l’autre Varia, c’est-à-dire composé d’articles et d’œuvres volontairement hétérogènes, voire hétéroclites.

Dans ce numéro, on trouvera des haïkus prônant un « BDSM pauvre », une lettre à une membre de la Commune, de la sociologie du pole dance et des amours enfantines. On trouvera aussi une personne de 15 ans qui s’insurge contre les discriminations visant les LGBTQI+, une éducatrice qui en a marre de toujours sortir les poubelles, et une géographie de la mobilité des mères « roms ».

Quelques mots, enfin, pour vous remercier de votre soutien moral et financier, qui nous est essentiel, dans la mesure où nous sommes bénévoles et où nous nous refusons à accueillir toute publicité. Pour rappel, vous avez désormais la possibilité de faire un don ponctuel ou bien mensuel.

Bonne lecture !