Six haïkus agenres

Tu as pris ma main
lorsque les flics ont gazé
le jardin d’enfants.

Le temps reviendra
que tu me craches au visage –
l’été avec lui.

Read More

Krakatoa

Âtre enclavé d’ordures ou pur purin en purée clastique qu’empire en coulure pyroclastique de mes méninges abstruses, fumeuses vomissures de mes raisonnements ardents entre mes commissures circonscrits, je suis perdu, paumé, prostré, recroquevillé dans un coin obscurément éclairé à la lueur de mon magma cervelet, quand tout à coup la fêlure, la cassure, la fissure, la brutale ouverture, et face à la faille, à défaut d’entrailles, je défaille et m’efface… 

Read More

Dialogue mystique des amants magiciens

– Adieu habits ! Libres enfin parmi la vaste atmosphère, promenons-nous dans les bois de nos os, sous les feuillages de nos chairs frémissantes, guidés par nos désirs qui mugissent et hululent en défroissant leurs ailes.

Read More

Non mais sur toi, c’est joli – Kiyémis

Suis-je censée te sourire,
Embrasser tes blessures,
Balayer tes angoisses intérieures ?

Quand, submergée par la frayeur,
Tu me cries que mon corps
Incarne le pire de tes cauchemars ?

Lire la suite

La Femme qui s'agite en moi

Je suis – Madame de Saint Plaat

8-1
Lire la suite

Broderie – Olga Mathey

Extrait de cahier – Mars 2016

Elle s’était éprise d’une passion pour les creux des corps des gens.
Chaque creux pourrait être le lit d’un lac artificiel. Lire la suite