Édito du numéro 3 : Maternités, ̶m̶a̶t̶e̶r̶n̶i̶t̶é̶s̶

Maternités désirées, subies, absentes, refusées, regrettées, plurielles, opprimées… Ce semestre, En Marges ! s’empare de la question et vous offre notre tout premier numéro thématique.

Le temps de la grossesse et de l’accouchement est illustré par une série de broderies, érotiques ou non. Une étude analyse les violences obstétricales qui le sillonnent tandis qu’une lettre à l’héroïne d’Absolutely Fabulous s’attache à en parer les injonctions contradictoires.

Plusieurs légendes noires se mêlent : la fille-mère des années 60-70, la nourrice néfaste du XVIIIe siècle et la mauvaise mère contemporaine, qui donnera lieu à un festival jubilatoire. Un entretien mené auprès de quelques femmes livre un témoignage de leurs rapports à leurs mères autant qu’à leur enfant.

Après un état des lieux des combats féministes liés à la maternité, on s’attachera ensuite au-non désir d’enfant, à travers une traduction originale d’extraits d’un livre de Sheila Heti consacré au sujet, mais aussi à une genèse du mouvement childfree.

Quelques mots enfin pour vous remercier de votre soutien moral et financier, qui nous est essentiel, dans la mesure où nous sommes bénévoles et où nous nous refusons à accueillir toute publicité. Pour rappel, vous avez désormais la possibilité de faire un don ponctuel ou bien mensuel.

Bonne lecture !

One thought on “Édito du numéro 3 : Maternités, ̶m̶a̶t̶e̶r̶n̶i̶t̶é̶s̶

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.